Pâté de la mer inspiré du fameux thon mayonnaise // Tuna-less paté

Cette recette a été créée en soutien de la campagne 1,2,3 Veggie portée par l’Association Végétarienne de France.

Recette à retrouver ICI.


Les algues constituent un groupe hétérogène comprenant des centaines de plantes vivant en eau douce ou salée. On pourrait dire qu’il s’agit de légumes aquatiques ou légumes de la mer (nous allons voir pourquoi). Leur taille varie de moins d’un millimètre pour les algues microscopiques, à quelques centaines de mètres pour les laminaires géantes.

Il existe deux types d’algues :

  • Algues de mer : nori, dulse, wakamé, haricot de mer, kombu, etc.
  • Algues d’eau douce (lacs, étangs) : spiruline, chlorella, klamath, etc.

Quel est leur intérêt nutritionnel ?

Traditionnellement utilisées depuis des siècles en Asie, notamment au Japon, les algues de mer sont très nutritives car elles sont riches en :

  • minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium et sodium),
  • oligo-éléments (cobalt, cuivre, iode, sélénium, zinc…)
  • vitamines (A, groupe B et C)
  • antioxydants
  • fibres (solubles et insolubles),

… comme légumes terrestre. Ce sont donc de véritable petits légumes de la mer !

Elles contiennent également des protéines. Elles sont faibles en lipides, ce qui en font des compléments appréciables.

De véritables pièges à minéraux (Source Thierry Souccar)

« Les algues naissent et grandissent dans une eau dans laquelle le chlorure de sodium représente 90 % des sels minéraux dissous. Conclusion logique : les algues sont bourrées de sel de table. Eh bien pas du tout ! Ces dames sont aussi sélectives que des portiers de boîte de nuit : elles laissent pénétrer tel minéral mais pas tel autre. Lithothamnium a un faible pour le calcium, le magnésium et le fer, un minéral qu’elle retient à des concentrations 18 500 fois supérieur à celui de l’eau de mer. Mais le fer n’est pas du goût de Laminaria, qui fait les yeux doux au potassium (concentration multipliée par 42) et surtout à l’iode (multiplicateur : 13 330). Quant au fucus, il éprouve une véritable passion pour le cuivre (multiplicateur : 1 000). Le plus étonnant est que les chercheurs se demandent encore pourquoi les algues concentrent certains de ces minéraux. Ils sont apparemment inutiles à leur existence ! »

Où les trouver ?

On trouve en magasin Bio des algues séchées (paillette ou feuille) et des algues fraîches (conservées dans du sel) au rayon frais.

Comment les consommer ?

L’idéal est de consommer les algues crues pour garder l’ensemble des bienfaits nutritionnels : les algues séchées en paillettes sont faciles à saupoudrer sur des salades, des légumes vapeurs, des céréales, on peut en faire des tartares d’algues, des patés végétaux aux saveurs de la mer en mode thon / mayonnaise de notre enfance… Il est possible de faire de même avec des algues fraîches qu’on aura pris soin d’avoir fait tremper pendant un certain temps puis de bien rincer à l’eau clair pour enlever leur surplus de sel.

Comment les conserver ?

Les algues séchées sont intéressantes car elles se conservent des mois (généralement jusqu’à 2 ans de DLC), tout en bénéficiant des vertus nutritionnelles précédemment évoquées. A conserver dans un bocal hermétique au sec pour éviter tout contact avec l’humidité, et à l’obscurité.

Les algues fraiches ne se conservent que quelques jours au réfrigérateur.

Voici une recette de pâté végétal à base de graines de tournesol et d’algues séchées en paillette qui vous fera vous sentir de suite en bord de mer !

IMG_1844 MOD PMG

ingred BIG

  • 140 g de graines de tournesol bio
  • 50 g de jus de citron fraichement pressé
  • 1 c. à soupe (20 g) de sauce Tamari
  • oignon rouge moyen (55 g)
  • 3 c. à soupe d’algues séchées bio type « mélange du pécheur », « salade de la mer » (qui sont des mélanges de 3 algues différentes) ou de la laitue de mer seule (la marque Markal se trouve facilement en magasin bio)
  • 15 g de persil frais bio
  • 40 – 45 g de fenouil ou de céleri
  • cornichons de taille moyenne (30 g)
  • 1 pincée de sel non raffiné
  • Poivre au moulin (noir ou 3 baies)

methode BIG

  1. La veille au soir, pesez la quantité de graines de tournesol. Mettez-les dans un récipient et recouvrir d’eau. Laissez-les trempez toute la nuit.
  2. Le lendemain, égouttez les graines à l’aide d’un grand chinois, puis rincez-les.
  3. Mettez-les dans le bol de votre blender. Ajoutez le sel, le poivre, le jus de citron et la sauce tamari.
  4. Mixez l’ensemble 15 à 25 secondes jusqu’à obtenir une belle consistance plus ou moins homogène.
  5. Versez la préparation obtenue dans un saladier.
  6. Lavez les légumes et coupez en petits morceaux l’oignon, le fenouil (prendre au coeur du fenouil la partie la plus tendre avec les feuilles vertes si elles sont présentes) ou le céleri, et les cornichons. Lavez et émincez finement le persil. Ajoutez le tout dans le saladier ainsi que les algues séchées. Mélangez à la cuillère.
  7. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
  8. Servir avec de la salade verte, et d’autres crudités de son choix.

. . .

Cette préparation peut également être utilisée :

  • à l’apéritif comme dip pour tremper des batonnets de crudités,
  • sur des rondelles de courgette crue en guise de toast,
  • pour fourrer des tomates (un peu comme les tomates crevettes mayo !)
  • dans des sandwitch pour remplacer le thon / mayonnaise,
  • Bref, déclinez son utilisation à souhait !

IMG_1825 MOD PMG

Bon appetit

Si vous testez cette recette, n’hésitez pas à me faire part de votre avis en laissant un commentaire ici, sur la page Facebook ou sur Instagram. N’oubliez pas d’utiliser le hashtag #pimpmegreen ! 


 

drapeau_anglais Algae are a heterogeneous group comprising hundreds of plants living in fresh or salty water. We could say algae are like « aquatic vegetables ». Their size varies from less than one millimeter for microscopic algae, to a few hundred meters for giant laminaria.

There are two types of algae:

  • Seaweed : nori, dulse, wakame, sea bean, kombu, etc.
  • Freshwater algae (lakes, ponds): spirulina, chlorella, klamath, etc.

What is their nutritional value?

Traditionally used for centuries in the Asia, especially in Japan, sea algae are very nutritious because they are rich in:

  • Minerals (calcium, iron, magnesium, phosphorus, potassium and sodium),
  • Trace elements (cobalt, copper, iodine, selenium, zinc …),
  • Vitamins (A, group B and C),
  • Antioxidants,
  • Fibers (soluble and insoluble),

… such as vegetables from earth. So they are real little vegetables from the sea!

They also contain proteins. They are low in fat, which makes them appreciable complements.

Where to find them?

In your local organic store you can find dried seaweed (sequins or sheets) and fresh algae (preserved in salt) with the fresh goods.

How to consume them?

The ideal is to consume the seedweeds raw to keep all the nutritional benefits: seaweed dried in flakes are easy to sprinkle on salads, vegetables vapors and cereals. You can make seeweeds tartars or plant-based patés with sea flavors (and tasting almost like tuna !) … It is possible to do the same with fresh seaweeds, but for fresh ones, you will have to soak them and rinse them well to remove excess salt.

How to keep them?

Dried seaweeds are interesting because they can be kept for months (generally up to 2 years), while benefiting from the nutritional values previously mentioned. Store in a tightly sealed jar to avoid contact with moisture, and in the dark.

Fresh algae can be stored in the refrigerator for only a few days.

Here is a tuna-less paté recipe !

ing EN big

  • 140 g organic sunflower seeds
  • 50 g freshly squeezed lemon juice
  • 1 tbsp (20 g) Tamari sauce
  • 1 medium red onion (55 g)
  • 3 tbsp dried seaweed (some of the mixture found in the organic store are a mix of 3 different algae, that is a nice option) 
  • 15 g fresh organic parsley
  • 40 – 45 g of fennel or celery
  • 3 medium-sized pickles (30 g)
  • 1 pinch of unrefined salt
  • Ground pepper (black or 3 berries)

method EN big

  1. The evening before, weigh the amount of sunflower seeds. Put them in a bowl and cover with water. Let them soak over night.
  2. The next day, drain the seeds and rinse them.
  3. Put them in your blender. Add salt, pepper, lemon juice and tamari sauce. Blend for 15 to 25 seconds until a nice consistency more or less homogeneous is obtained.
  4. Pour the prepared mixture into a bowl.
  5. Wash the vegetables and cut into small pieces the onion, the fennel (take in the heart of the fennel that is the tenderest part with the green leaves if they are present) or celery, and pickles. Wash and finely chop the parsley. Add everything in the salad bowl as well as the dried seaweed. Mix with a spoon.
  6. Taste and adjust the seasoning if necessary.
  7. Serve with green salad, and other raw vegetables of your choice.

. . .

This preparation can also be used:

  • As a dip for raw veggie sticks, 
  • On slices of raw zucchini as a toast,
  • To stuff tomatoes (a bit like tomatoes shrimp and mayonnaise if you know that!)
  • In sandwiches to replace tuna & mayonnaise,
  • In short, decline it as you want !

IMG_1847 MOD PMG

Bon appetit

I would love to hear from you if you try the recipe, so feel free to leave a comment below, on Facebook or Instagram. And don’t forget to use the hashtag #pimpmegreen!

signature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *