Travel guide – Bali #1

For the English version, click HERE.

Après 5 semaines sur Bali, les îles Gili et Lombok, je me suis dit que ce serait intéressant de partager avec vous quelques adresses si jamais l’Indonésie vous fait de l’œil pour un prochain voyage !

Avant toute chose, parlons géographie et culture ! Bali est l’une des 18 306  îles de l’archipel indonésien (cf. carte ci-dessous), le plus vaste du monde, dont environ 6 000 non habitées. Seul un tiers de ces îles porte un nom !

bali-google-maps

Source : Google Maps

Bali, également appelée « l’île des dieux » occupe une superficie de 5600 km2 et possède plusieurs volcans dont deux bien connus des touristes : le Mont Batur culminant à 1717 m, et le Mont Agung culminant quant à lui à 3031 m. Le sud de l’île (sur la péninsule de Bukit) est volcanique (assez rocailleux donc, et c’est là que se trouvent de nombreux spots de surf comme Bingin Beach, Impossible, Padang Padang, Uluwatu). Le sud-est avec Seminyak et Canggu offre également de beaux spots de surfs avec de longues plages (intéressant pour marcher, mais pour se baigner c’est une autre affaire, ne compter pas faire votre petite brasse tranquille… Prévoyez plutôt un maillot de bain une pièce et attendez-vous à vous faire secouer !). Le centre est verdoyant et vallonné (parfait pour la rando !) et le nord, avec Lovina et Amed, se prête bien à la plongée et au snorkling. Le climat est tropical, chaud et humide. Quant aux religions (car ils n’y en a pas qu’une!), elles se côtoient sans aucun problème. Bali est majoritairement Hindou, et chaque instant de la journée est un spectacle au travers des habits traditionnels, des offrandes, des musiques, des danses…

bali-google-maps-close-up

Source : Google Maps

img_2515-mod

Sommet du Mont Batur, Bali

« Don’t wait for the perfect moment, take the moment and make it perfect. »

seminyak-la-plancha

Seminyak Pantai, Bali

À l’est de Bali se trouve Lombok avec les Îles Gili. Gili signifie « île » en Indonésien, il y a des îles Gili tout autour de Lombok, mais les 3 plus connues sont au nord-ouest de Lombok : 1/ Gili Trawangan pour les fêtards, c’est la plus animée. 2/ Gili Air, plus petite, plus sauvage, plus calme. 3/ Gili Meno, si on veut jouer au Robinson Crusoé ! Ces 3 îles ont la particularité de n’autoriser ni moto, ni voiture, on y voit uniquement des vélos, des piétons ou des calèches tirées par des chevaux sur des sols / chemins assez sablonneux (autant vous dire que les pieds sont toujours noirs !). Pour ceux qui ont déjà voyagé en Thailande et notamment sur Koh Phi Phi, ça s’en rapproche un peu : assez cool, ambiance village, nature, plage. On y trouve ici de sublimes plages de sables blanc, des eaux peu profondes et hyppppeerrrr limpides !! Un véritable aquarium à ciel ouvert pour y observer les poissons et les tortues (voir même des raies manta !).

Si je devais vous recommander une des 3 îles, ce serait sans aucune hésitation Gili Air : j’en suis tombée amoureuse ! Beaucoup plus calme que sa voisine Trawangan (où la majorité des personnes y viennent pour faire la fête, et où, à mon humble avis, l’accueil est moins chaleureux et l’île plus sale). Gili Air est également plus petite, on peut y faire le tour de l’île en 1h à pied, ou en 30 min en courant. Idéal pour s’ouvrir l’appétit avant le petit-déjeuner. Le soleil se levant à 5h30-6h, il faut y aller dès cette heure-ci car il fait très chaud dès 7h. Vous allez me dire, « mais c’est trop tôt ! On est en vacances, un peu d’indulgence ! ». N’ayez crainte, l’imam vous réveillera dès 4h25 avec la prière dans les hauts parleurs. Car sur les îles Gili, comme sur Lombok et la majorité de l’Indonésie, la religion qui prédomine est la religion musulmane. C’est une île idéale pour les couples et les familles.

collage-gili-air

Gili Air, marée basse, 6h du matin

Passons maintenant à Lombok. Lombok signifie « piment » en indonésien. Cette île avoisinante de Bali, est de superficie quasi similaire à cette dernière (respectivement 5300 km2 contre 5600 km2). Elle abrite plusieurs volcans dont le fameux Mont Rinjani (3726m) dont on peut faire l’ascension en trek sur plusieurs jours (généralement 3 jours, 2 nuits) et observer une magnifique vue sur ses lacs au lever du soleil (cf. photos ci-dessous). J’avais vraiment envie de le faire ce petit trek mais je me le réserve pour une prochaine fois, car je ne me voyais pas le faire toute seule, j’aime partager mes impressions avec un compagnon de route !

rinjanilake

Source

Le nord de l’île est très vert, avec une majorité de forêt tropicale. Quant au sud, il est plutôt aride. L’agriculture est très présence sur l’île : riz of course, mais également maïs, soja, tomates, cacahuète, piment, oignons… Et pléthore de fruits : papaye, mangue, ananas, dragon fruit, avocat, noix de coco, banane (j’ai découvert les bananes vertes (que l’on ne trouve pas en France) et contrairement à l’idée que je m’en faisais, elles sont bien mûres et bien sucrées!), etc.

Première étape

ubud

Ubud, capitale culturelle de Bali se situant au cœur de l’île, est une ville en plein essor. En l’espace de 3 – 4 ans, la ville s’est métamorphosée (selon les dires de plusieurs voyageurs que j’ai eu l’occasion de rencontrer) pour accueillir de plus en plus de touristes. Il y règne une agitation et une atmosphère particulière, on s’y sent très bien et le climat est agréable. L’avantage de la ville repose sur sa localisation centrale dans l’île, donc beaucoup d’excursions peuvent se faire à la journée au départ de Ubud. Si jamais vous souhaitez vous éloigner de l’agitation sans pour autant partir en excursion, c’est tout a fait possible, il suffit de quelques minutes de marche pour quitter le centre ville et se retrouver dans les rizières, on peut y vagabonder par d’interminables sentiers. Bon par contre, il n’y a pas la plage, et ça ne serait pas déplaisant un petit bain rafraîchissant avec cette chaleur, je vous conseille donc de trouver un homestay / ghest house ou hôtel si vous préférez avec piscine.

img_2262-mod-ubud

Rizières, Ubud, Bali

Que faire à Ubud ?

  • Bien manger (la base!)
  • Faire du yoga
  • Se faire chouchouter (massage balinais, reflexologie, manicure, pédicure, etc.)
  • Aller voir les singes à la Monkey Forestimg_2377-mod
  • Faire la passerelle et la crête de Campuhan
  • Faire le Ubud Market le matin à 5h30-6h pour avoir le vrai marché où les locaux font leurs courses quotidiennes et pouvoir ainsi assister à un joli spectacle (quasiment pas de touristes présents à cette heure-ci!)
  • Aller voir un spectacle de danse balinaise (il existe de nombreuses danses, pour ma part j’ai assisté à une danse kécak (prononcé Ketchak) où la musique et le rythme ne sortent pas d’instruments mais de la voix des chanteurs / danseurs. Ces percussions vocales rythmées leur permettent de rentrer en transe. Ils sont assis par terre en cercle, et le centre accueille la pièce jouée. Il s’agit en général toujours de la même histoire : des singes aident le prince Rāma, roi mythique de l’Inde Anthique, à battre le démon Ravana, roi de l’ancien Sri Lanka, pour récupérer sa femme Sītā kidnappée par ce dernier. Pour cela ils chantent de manière ininterrompue le distinctif « chak-a-chak-a-chak » et font des mouvements synchronisés autour des différents protagonistes de l’histoire. L’apogée de l’accompagnement qui va crescendo coïncide avec la victoire lors du combat.

Voici quelques excursions pouvant être faite au départ de Ubud :

  • Ascension du Mont Batur pour y voir le lever de soleil au sommet. Cette sortie se fait assez facilement, si possible prévoir des chaussures de rando ou au minimum des baskets qui ne glissent pas (exit les supers Nike fashion à la semelle lisse !), car en montée c’est pas compliqué. Mais quand il faut redescendre, c’est une autre histoire ! Je recommande également la frontale (plus pratique que la lampe de poche que les guides fournissent, car cela permet d’avoir les mains libres pour s’accrocher aux rochers s’il le faut).
  • Ascension du Mont Agung (plus difficile, plus long que le Mont Batur, et plus frisquet au sommet) pour voir le lever de soleil du sommet. Il faut s’inscrire à minimum 2 personnes (je le sais car ayant voulu le faire, je me suis fait constamment refuser l’inscription en tant que solo traveler). Les chaussures de rando sont ici indispensables. Ensuite je recommanderai la frontale également.
  • Tirta Empul (signifie « source sacrée » en balinais) : temple hindou situé entre Ubud et le Mont Batur au centre de Bali, dans le village de Tampaksiring. La photo ci-dessous à gauche représente la source (qui dans l’histoire serait une source qui aurait redonnée la vie à des soldats morts empoisonnés), qui va ensuite dans des bassins sacrées (au nombre de 3) via des fontaines. Le premier bassin sert à se purifier et contient 13 fontaines différentes (chacunes ayant pour but de purifier une partie du corps spécifique). L’atmosphère qui règne dans ce lieu est assez unique, on ressent un apaisement inexplicable. C’est également très intéressant de voir les balinais accomplir le rite de purification (qui leur tient à cœur). Il est possible de participer au rite et d’apprendre la signification de chaque fontaine, pour cela il est conseillé de venir tôt le matin (8h-8h30).

collage-tirta-empul

Tirta Empul, Bali

  • Gunung Kawi temple (proche de Tirta Empul, à faire dans la même journée) : site sacré également présent dans la ville de Tampaksiring. On y descend 400 marches de pierre avant d’arriver en bas où ça regorge de rizières, d’arbres vert magnifiques, d’une rivière entre des rochers, de falaises sculptées contenant comme des sortes d’hôtel (probablement destinés à des rites passés). Il faut chaud certes mais la vue en vaut le coup !
    A noter que dans les temples, il faut respecter une certaine tenue pour y rentrer : le port du sarong (sorte de grand pareo) est obligatoire (autour de la taille pour couvrir les jambes, il y a une façon différente de l’attacher pour les hommes et les femmes). Au dessus de sarong, la taille est bordée par une ceinture. Par ailleurs, les femmes ayant leur menstruation sont interdites de temple ! (C’est pourtant une période mensuelle pendant laquelle la femme est en train justement de se detoxifier, d’éliminer les toxines, ce serait donc le meilleur moment pour aller dans les temples à mon avis pour soutenir ce nettoyage naturel !)
  • Tegenungan waterfalls (à 7 km au sud de Ubud, à faire dans la même journée que les 2 précédentes visites) : cascade facilement accessible se trouvant dans le village de Kemenuh. Après une descente d’une centaine de marches (assez « verticales » qu’il faudra remonter en plein cagnard !), on atteint la cascade. On peut en faire le tour également, nager et tout et tout. C’est très agréable, mais assez touristique.

img_2718-mod

Tegenungan waterfalls, Bali

  • Et éventuellement pour de plus longues excursions : le Lac Bratan et Pura Ulun Danu Beratan, Banjar, Jatiluwih, le Nord de Bali avec Lovina et Amed pour le snorkling, la plongée et les sorties en mer pour voir des dauphins (la meilleure saison est en décembre), péninsule de Bukit et Uluwatu au sud de l’île.

Au niveau du logement, vous n’aurez aucun problème à trouver sur place ! Juste pour information, mon homestay était très chouette à un prix très abordable (les contacter directement pour éviter les surcoûts de Booking ou Airbnb) avec des fruits de qualité de fou au petit déjeuner (il y avait aussi des pancakes végétaliens à la banane pour les gourmands, je vous rassure!). Chaque chambre a une terrasse privative et les hôtes sont aux petits oignons ! Situé en plein coeur de Ubud (à côté de superbes adresses que vous allez découvrir via cet article, dont The Seeds Of Life) mais sans aucun bruit ! Seul bémol, pas de piscine. Il me semble que les proprio ont un second homestay avec piscine mais plus éloigné du coeur. Il s’agit de Green Garden, les chambres sont à 250 k IDR pour 2 personnes (18 euros), 200 k IDR pour une personne (si vous restez longtemps, vus pouvez essayez de négocier le prix, j’avais réussi à avoir mes deux dernières nuit à 170 k IDR). Voici le site internet : http://www.dartagreengarden.com
Ils sont également sur Booking et Airbnb.

Où faire du Yoga à Ubud ?

Où manger à Ubud ?

alchemy-collage

Source : http://www.instagram.com/alchemybali/

  • Soma café (végétarien, végétalien, options crudivores) : Page facebook. Horaires : 7h30 – 23h.
  • Kismet (options végétariennes, végétaliennes) : http://www.kismetbali.com/. Horaires 7h – 22h.
  • Clear café (végétarien, végétalien, options crudivores) : http://clearcafebali.com. Horaires : 7h30 – 23h.

clear-collage

Source : http://www.instagram.com/clearcafeubud/

  • Atman Kafé (végétarien, végétalien, options crudivores) : page facebook. Horaires 7h – 22h30.
  • Down to earth (végétarien, végétalien, options crudivores, épicerie bio, cinéma) : https://www.dtebali.com. Horaires 7h – 22h. 
  • Bali Buda café (végétarien, végétalien, options crudivores, épicerie bio) : http://www.balibuda.com/. Horaires 7h – 22h.

bali-buda-collage

Source : http://www.instagram.com/balibuda/

  • Tukies café (boutique uniquement dédié à la noix de coco : leur spécialité, la glace à la coco ! Végétalien. Vous pouvez y boire de l’eau de coco de noix de coco fraiches comme un peu partout dans Ubud. N’oubliez pas de demander à couper votre noix de coco une fois l’eau bu, afin de déguster à la cuillère la chaire fraiche de coco !)
  • Moksa Ubud (restaurant végétalien, options crudivores, ferme en permaculture)http://moksaubud.com/.  Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 21h. Fermé le lundi.

moksa-collage

Source : http://www.instagram.com/moksaubud/

  • Garden Kafé by The Yoga Barn (végétarien, végétalien, options crudivores) : http://www.theyogabarn.com/healingfoods. Horaires 7h30 – 19h.
  • Sari Organik (végétarien, végétalien, options crudivores, produit de la ferme bio) – au milieu des rizières, à faire pour le cadre !

sari-organik-collage

Source : http://www.instagram.com/

  • Biah Biah (warung balinais typique, bon et pas cher) : infos sur TripAdvisor.

À noter que certains restaurants, la majorité en fait, n’incluent pas les taxes de service et du gouvernement dans les prix. Toujours bien regarder le bas de la carte pour voir s’il est spécifié « All prices exclude / include 10% governement tax and 6% service ».

J’espère que ce premier article sur l’Indonésie vous a plu. A suivre, Seminyak et Canggu, Bigin, Kuta Lombok.

Capture2

signature

For the English version, click HERE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *