Crème ‘fromagère’ de cajou // Cashew « cream cheese »

Cashew & cheese ?? // Noix de cajou & fromage ?? Késako ?!

Pour la plupart d’entre nous, il est souvent difficilement imaginable d’obtenir la texture, la saveur et le confort que tant de gens associent aux produits laitiers, tout simplement à base d’ingrédients végétal. Les consciences s’éveillent de plus en plus autour des problèmes de santé et d’éthiques liés au produits laitiers (essentiellement de vache). Les demandes d’alternatives plus saines, plus écologiques, plus éthiques augmentent. Ce qui est magique avec le végétale, c’est qu’on peut faire une infinie de choses !! Dans la cuisine végétale, on utilise beaucoup les oléagineux afin de se rapprocher des produits laitiers au niveau goût et sensation en bouche, sans les effets secondaires que beaucoup de gens peuvent expérimenter en fonction de leur sensibiliter et histoire (intolérance au lactose, acné, problèmes respiratoires chroniques, augmentation des risques pour certains cancers, etc).

Voici une recette de base pour une crème ‘fromagère’ crue de noix de cajou. Cette recette est déclinable ensuite pour des crèmes de légumes, des sauces, etc. En allongeant cette recette avec plus d’eau, on peut obtenir une crème plus ou moins liquide qui remplacera dans toutes les recettes (crues ou cuites) les crèmes épaisses ou liquides à base de lait de vache couramment utilisées.

IMG_1569 MOD titled

ingred BIG

  • 2 cups noix de cajou (trempées toute une nuit afin de les ramollir)
  • 1/2 cup de liquide (le jus d’1 gros citron + de l’eau)
  • 1 càS de sauce tamari
  • 1 càc de sel rose de l’Himalaya (on peut tout à fait utiliser un autre sel non raffiné, comme le sel de camargue si on veut rester en France).
  • 2 càS de levure alimentaire (maltée)
  • 1/4 càc d’ail en poudre
  • 1 càc d’oignon en granules

Un fromage est généralement salé et acide (consommation des sucres du lait, le lactose pour le lait de vache, par les bactéries conduisant à la production d’acide lactique, on parle de fermentation lactique), d’où la présence de sel et de citron. Si jamais on le souhaite, on peut tout à fait faire une étape intermédiaire de fermentation ici aussi (oui oui, ça marche, et c’est même encore mieux gustativement ! Je vous mettrais le procédé exact dans une prochaine recette).

methode BIGOmniblend blanc

  1. Mettre à tremper les noix de cajou : pour cela, les mettre dans un récipient et les recouvrir d’eau. Les laisser toute une nuit.
  2. Le lendemain, mettre les noix de cajou et tous les autres ingrédients dans son blender (pour ma part, j’utilise un blender puissant de la marque Omniblend). Mixer jusqu’à obtention d’une consistance homogène et crémeuse. A noter que si la pate est trop épaisse, on peut allonger avec un peu plus d’eau (et de citron éventuellement).
  3. Et voilà, le formage de cajou et prêt !

Par exemple, j’ai ajouté à cette base des épices et du persil frais que j’ai utilisé dans des burgers de légumes (voir photo en bas de l’article).

. . . . . . . . . . .

drapeau_anglais

For most of us, it is often difficult to imagine to get the texture, flavor and comfort that so many people associate with dairy products, simply based on vegetable ingredients. Consciences are awakening more and more about health issues and ethics related to dairy products (mainly cows). The need for healthier, greenier and more ethical increase. What is magic with plant-based ingredients is that we can do so many surprising things !! In a plant-based diet, we often use nuts to be closer to dairy products in taste and mouthfeel, without the side effects that so many people can experience depending on their sensibility and history (lactose intolerance, acne, chronic respiratory problems, increased risk for certain cancers, etc).

Here is a basic recipe for a cream cheese’ cashew flood. This recipe can be then declined for vegetable creams, sauces, etc. By adding more water, you can get a more or less fluid cream to replace dairy products in any recipe (raw or cooked).

IMG_1590 MOD titled

 

ing EN big

  • 2 cups cashew nuts (soaked overnight)
  • 1/2 cup liquid (the juice from 1 big lemon and water to reach the quantity of liquid indicated)
  • 1 tbsp tamari
  • 1 tsp sea salt or pink salt (any unrefined salt would be ok).
  • 2 tbsp nutritional yeast
  • 1/4 tsp garlic powder
  • 1 tsp onion granules

A cheese is generally salty and acid (milk sugar, lactose for cow’s milk, is consumed by the bacteria leading to the production of lactic acid, it is called lactic fermentation), that is why the recipe is using salt and lemon. Please, note that this basic recipe is very quick and simple but it is also possible to add another step for culturing process (yes, it works, and it’s even better ! I will wrote another article about it later).

method EN big

  1. Put cashews in a bowl, cover them with water and let them soak overnight. It will make them tendre and souple.
  2. The next day, put the soaked cashews and all the other ingredients in the blender (for me, I use a powerful blender from OmniBlend, it is the equivalent of a Vitamix). Blend until smooth and creamy. Note that if the dough is too thick, you can add a little more water (and possibly lemon).
  3. And Voilà, your cashew cream cheese is ready!

I used this base recipe with spices and fresh flat parsley in a veggie burger (see picture below).

IMG_1508 modif pxlr PMG

signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.