Tarte crue aux myrtilles // Raw blueberry tart

Ah la myrtille … véritable trésor de nos latitudes !

Etant une grande fan des myrtilles, je vous avais déjà proposé 2 recettes en contenant :

Dans la première recette, je vous parlais déjà de ses vertus nutritionnels que je vous invite à reparcourir. Voici quelques informations complémentaires sur cette fabuleuse plante médicinale.

L’utilisation de la myrtille (ou bleuet) remonte à l’Antiquité. En Europe, c’est au Moyen Âge qu’on l’utilisait, pour ses vertus médicinales. En phytothérapie, ses bienfaits sont reconnus pour les racines (en automne), les feuilles (au printemps) et les baies (en été).

Les baies contiennent des vitamines A, B, C et P de même que divers acides organiques et oligo-éléments tels que : chrome, cuivre, magnésium, manganèse et zinc. Elles auraient également l’un des plus forts pouvoirs anti-oxydants parmi une comparaison entre 34 fruits testés par l’université de Tufts aux États-Unis. Elles sont indiquées pour calmer les colites, les diarrhées infectieuses, les vomissements, et les ulcérations buccales.

▪ Les feuilles sont riches en substances alcalinisantes et antiseptiques. Elles contribuent à lutter contre les infections urinaires, intestinales et cutanées. Leurs pouvoirs hypoglycémiants et vasculoprotecteurs (dus à une teneur riche en chrome) sont des atouts précieux contre le diabète. La diminution significative du taux de glucose dû au pigment bleu foncé (de la famille des anthocianidines), en fait une véritable « insuline végétale ».

N’hésitez donc pas, si vous avez un jardin, à planter des plants de myrtilles. Et même si ils ne donnent pas, vous aurez au moins les feuilles ! Voici comme les consommer en décoction : 40 g (une poignée) pour 1 litre d’eau. Faire bouillir 5 minutes, infuser 10 minutes. Filtrer. Boire 3 tasses ou 1 litre par jour (diabète, cystites).

Vous pouvez également faire une monodiète de myrtilles. Dans son ouvrage « L’homme empoisonné », Daniel Kieffer recommande pour une cure courte, de ne consommer dans la journée que des baies de myrtilles bien mûres et propres, en 5 prises par jour sans dépasser 1 kg et de boire entre les repas 1 à 2 litres de décoction de feuilles et de baies de myrtilles (une poignée de baies et une de feuilles, bouillies 5 minutes dans un litre d’eau de source, puis infusées 10 minutes. Presser le tout. Filtrer.)

La myrtille est également très utilisée en cuisine. Les fameuses tartes aux myrtilles … un délice ! Mais je trouve cela dommage de cuire ces petites baies qui regorge de nutrition. L’idéal est de les consommer fraîches et crues.

Voici une recette de tarte crue pour alliant santé et plaisir gustatif.

IMG_1584 MOD PMG

ingred BIG

Pour un moule à charnière de 19 cm (moule de taille moyenne)

Pour la base :

  • 150 g de noix du brésil bio
  • 40 g de sirop d’agave
  • 55 g de farine de coco 
  • 35 g d’huile de coco bio extraite à froid (préalablement ramollie au bain marie si elle est trop dure)
  • 2 pincées de sel non raffiné

Pour la garniture :

  • 150 g d’avocat mûr (1.5 ou 2 avocats)
  • 50 g huile de coco bio extraite à froid
  • 25 g de sirop d’agave
  • 200 g d’un mélange de fruits rouges contenant de la myrtille (j’ai utilisé un mélange de baies congelées du commerce) ou uniquement des myrtilles surgelées bio (le mélange sera de couleur plus sombre, ne vous en inquiétez pas !)
  • Un peu d’extrait de vanille

Décoration : des myrtilles fraiches (une barquette de 250 g minimum, après vous pouvez en mettre plus !) et, facultativement, des pistaches concassées.

methode BIG

Sortir les fruits congelés et les laisser décongeler à température ambiante le temps de réaliser la suite de la recette.

Préparer la base biscuitée : dans un robot culinaire, mettre les noix du brésil et les réduire en poudre. Ajouter ensuite le reste des ingrédients et mixer à nouveau jusqu’à obtention d’une sorte de « crumble humide ». Chemiser le fond du moule à charnière de papier sulfurisé et y verser la pâte. Etaler de manière homogène. Réserver au réfrigérateur le temps de réaliser la crème de fruits rouges.*

Préparer la crème aux fruits rouges : dans le blender, mixer l’ensemble des ingrédients jusqu’à obtention d’une crème homogène. Sortir la base biscuitée et répartir la préparation sur le dessus. Etaler à l’aide d’une maryse. Disposer les myrtilles fraiches et réserver 20 min au congélateur. Cela va permettre de faciliter le retrait du moule à charnière.

Pour la décoration : saupoudrer de pistaches concassées, ou alors de grain de grenade, ou de noix de coco râpée ou de fleurs comestibles, ou ne rien rajouter !

Place à la dégustation. Si la dégustation ne se fait pas de suite, placer la tarte au réfrigérateur. Elle s’y conserve 2 jours.

Bon appetit

Si vous testez cette recette, n’hésitez pas à me faire part de votre avis en laissant un commentaire ici, sur la page Facebook ou sur Instagram. N’oubliez pas d’utiliser le hashtag #pimpmegreen ! 

IMG_1533 MOD PMG


Being a big fan of blueberries, I had already proposed 2 recipes containing blueberries here on the blog:drapeau_anglais

In this first recipe, I already talked about the nutritional values and benefits of eating blueberries. I invite you to read it again. Below, please find additional information.

The use of blueberry dates back to antiquity. In Europe, it was used in medieval times for its medicinal properties. In phytotherapy, its benefits are recognized for roots (in autumn), leaves (in spring) and berries (in summer).

  • The berries contain vitamins A, B, C and P as well as various organic acids and trace elements such as chromium, copper, magnesium, manganese and zinc. They would also have one of the strongest anti-oxidizing powers among a comparison of 34 fruits tested by Tufts University in the United States. They are indicated for calming colitis, infectious diarrhea, vomiting, and oral ulcers.
  • The leaves are rich in alkalizing and antiseptic substances. They help to fight against urinary, intestinal and cutaneous infections. Their hypoglycaemic and vasculoprotective powers (due to a content rich in chromium) are valuable assets against diabetes. The significant decrease in the glucose level due to the dark blue pigment (of the anthocianidin family) makes it a true « plant-based insulin ».

Do not hesitate, if you have a garden, to plant blueberry plants. And even if they do not give berries (such as mine, only 10 berries at its best!), you will at least have the leaves! Here is how to consume them in decoction: 40 g (one handle) for 1 liter of water. Boil for 5 minutes, infuse 10 minutes. Filter. Drink 3 cups or 1 liter per day (diabetes, cystitis).

You can also make a monomeal of blueberries. Daniel Kieffer, a well-know french naturopath, recommends, in his book « L’homme empoisonné », for a short cure, to consume in the day only berries of blueberries very ripe and clean, in 5 takes per day without exceeding 1 kg and to drink between meals 1 To 2 liters of decoction of leaves and berries of blueberries (a handful of berries and one of leaves, boiled for 5 minutes in a liter of spring water, then infused for 10 minutes.

Blueberry is also widely used in the kitchen. The famous blueberries tarts … sooo delicious! But I find it a pity to cook these small berries that is full of nutrition. The ideal is to consume them fresh and raw.

Here is a recipe for raw tart to combine health and pleasure.

IMG_1547 MOD PMG

For a 19 cm spring-form mold (medium size mold)

For the crust:

  • 150 g organic Brazil nuts
  • 40 g agave syrup
  • 55 g coconut flour 
  • 35 g of cold extracted organic coconut oil (previously softened in a bain marie if it is too hard)
  • 2 pinches of unrefined salt

For the filling:

  • 150 g ripe avocado (1.5 or 2 avocados)
  • 50 g organic cold coconut oil
  • 25 g agave syrup
  • 200 g of a mixture of red fruits containing blueberry (I used a mixture of commercial frozen berries) or only organic frozen blueberries (in this case, the preparation is going to be slightly darker, don’t worry!)
  • A little vanilla extract

Decoration: fresh blueberries (a tray of 250 g minimum, afterwards you can put more!) And, optionally, crushed pistachios.

method EN big

Remove the frozen fruit from the freezer and let them defrost at room temperature while processing the rest of the recipe.

Prepare the crust: in a food processor, put the brazil nuts and reduce them to powder. Then add the rest of the ingredients and mix again until you get a sort of « wet crumble ». Lay the bottom of the parchment paper hinge pan and pour the dough into it. Spread evenly. Reserve in the refrigerator.

Prepare the red fruit cream: in the blender, mix all the ingredients until a homogeneous cream is obtained. Remove the crust from the refrigerator and spread the mixture on top. Spread using a silicon spatula. Put some fresh blueberries on top and reserve for 20 min in freezer. This will facilitate the removal of the springform mold.

For decoration: just eat it like that ! Or you can sprinkle crushed pistachios, pomegranate, grated coconut or edible flowers.

It’s tasting time. If you are not eating it immediately, place the raw pie in the refrigerator. It will keep for 2 days.

Bon appetit

I would love to hear from you if you try the recipe, so feel free to leave a comment below, on Facebook or Instagram. And don’t forget to use the hashtag #pimpmegreen!

signature

IMG_1531 MOD PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *