Courge spaghetti et sa crème rosso à la betterave

Courge spaghetti et sa crème rosso à la betterave

Une envie de pâte ? Voici des « spaghettis » de courge surmontées d’une sauce crémeuse betterave, persil, échalote et noix.


Cette recette a été créée en soutien de la campagne 1,2,3 Veggie portée par l’Association Végétarienne de France.

Recette à retrouver ICI.


L’automne est là, la saison des courges aussi. J’ai justement eu l’occasion d’écrire un petit encadré sur les courges pour le magazine « Alternatives Végétariennes » n° 129.

« En version crue, je râpe la courge butternut à l’aide d’un robot culinaire. Dans un saladier, j’ajoute à la courge un blanc de poireau émincé (également cru), une belle poignée de persil frais (ou tout autre herbe aromatique), du chou kale dénervé et émincé, le tout rapidement mariné dans un jus de citron, du vinaigre de cidre bio, de l’huile d’olive extra vierge de première pression à froid et bio, un peu de sirop d’agave, du sel de mer non raffiné (de Guérande par exemple), du poivre et une pincée de piment d’Espelette. J’aime aussi l’utiliser pour des soupes crues ou pour un « cheesecake » de cajou sucré / salé à la courge.

En version cuite, je suis fan de la courge spaghetti jaune, de forme ovale. Une fois cuite, la chair se détache en filament, tels des spaghettis. Je détaille la chair et la sers avec un « pesto » cru de betterave à la pistache. »

. . .

La courge spaghetti, Curcubita Pepo, est donc une courge … surprenante, puisqu’une fois cuite, sa chair devient filamenteuse. Elle est idéale pour remplacer les pâtes de manière saine. Elle possède un index et une charge glycémique basse, et est faible en calorie. Sa couleur orange est parlante : elle renferme du béta-carotène, un précurseur de la vitamine A jouant également le rôle d’antioxydant. Elle possède divers minéraux et oligo-éléments (fer, cuivre, manganèse), ainsi que de nombreuses vitamines : B2, B5, B6, B9, C et K.

La chair étant assez neutre en terme de goût, il est important de trouver une sauce bien aromatisée qui permettra l’obtention d’un plat équilibrée.

Si vous avez un jardin et une âme de jardinier, gardez les graines que vous pourrez planter la saison des semis venue.

ingred BIG

Pour 2 personnes // Préparation : 25-30 minutes

  • 1 courge spaghetti de taille moyenne
  • 45 g de persil frais
  • 40 g d’échalote (1 grosse ou 2 petites)
  • 1 c. à soupe (15 g) d’un mélange d’huiles de première pression à froid riche en oméga 3
  • 30 g de jus de citron
  • 1 c. à soupe (20 g) de sauce tamari
  • 2 betteraves cuites à la vapeur (260-270 g)
  • 30 g de purée d’amande complète bio
  • 80 g de cerneaux de noix
  • Sel non raffiné
  • Poivre au moulin

methode BIG

  • Lavez la courge afin d’en retirer la terre. Essuyez-la.
  • Coupez la courge en deux dans le sens de la longueur, et videz là (enlevez les graines et la partie centrale) à l’aide d’une cuillère à soupe.
  • Faites cuire la courge à la vapeur pendant environ 15 min (le temps de cuisson dépend de l’épaisseur de la courge). En fonction de la taille de votre cuit vapeur, faites cuire une moitié à la fois, ou les deux moitiés ensemble si la place est suffisante.
  • Pendant ce temps, préparer la sauce à la betterave : mettez tous les ingrédients de la sauce dans le bol de votre blender et mixez plus en moins en fonction de la consistance désirée (plus ou moins granuleuse ou lisse). Goutez et ajustez l’assaisonnement en conséquence.
  • Pour vérifier que la courge est cuite, plantez un couteau dans la peau et la chair. Si le couteau s’enfonce facilement, la courge est cuite. Sortez-la du cuit vapeur en faisant attention de ne pas vous brûler et laissez-la refroidir 5 min.
  • A l’aide d’une fourchette, grattez la chair dans un récipient : vous obtenez ainsi des « spaghettis » de courge.
  • Dressez : dans chaque assiette, déposez la courge et surmontez-la généreusement de sauce à la betterave.
  • Dégustez !

NOTES

  • Achetez des betteraves bio pré-cuites pour plus de facilité.
  • Il est possible d’utiliser des betteraves crues : la texture sera moins onctueuse, plus croquante, plus forte en goût.
  • Surmontez le plat de cerneaux de noix concassés et de persil frais pour rappeler les ingrédients de la sauce et apporter de la texture.
  • Il existe d’autres méthodes de cuisson de la courge : au four et à la cocotte minute notamment.

 

Bon appetit

Si vous testez cette recette, n’hésitez pas à laisser un commentaire ici, sur la page Facebook ou sur Instagram (avec le hashtag #pimpmegreen of course pour que nous puissions la voir !).

signature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *