Taboulé cru de chou-fleur

Comment ça du chou-fleur cru ? … Et oui, le chou-fleur peut aussi se manger cru : en florettes avec dip, ou comme ici, en taboulé pour remplacer la semoule de blé ! Un délice !

D’un point de vue nutritionnel, le chou-fleur est pauvre en calories, riche en eau (92.9 g / 100 g), riche en vitamines du groupe B (notamment B9, intéressant particulièrement pour les femmes enceintes et en post-partum) et en vitamine C ! Et oui, 100 g de chou-fleur cru contient 56.6 mg de vitamine C. Soit autant que l’orange ! (57 mg / 100 g).

Le chou-fleur, comme les crucifères, contient de nombreux antioxydants : les glucosinolates et isothiocyanates reconnues comme étant protecteur contre certains cancers, mais également des caroténoïdes et flavonoïdes.

Le chou-fleur est une bonne source de sélénium, un oligo-élément antioxydant qui aide à lutter contre le stress oxydatif et donc le vieillissement prématuré, et participe au niveau du foie à la détoxification de certains composés toxiques (médicaments, métaux lourds, etc.).

Cette recette contient du persil également riche en vitamine C (177 mg / 100 g) et du béta-carotène (5050 µg / 100g), et contenant la fameuse chlorophylle antioxydante, oxygénante, régénérante, etc. !

Le saviez-vous ?

Le terme « chou-fleur » est apparu dans la langue française en 1611. Il vient de l’italien cavalo-fiore et, avant de prendre sa forme définitive, ce légume s’appelait en français « coliflori » (ça fait penser au nom anglais « cawliflower« ). Le nom latin de la sous-espèce à laquelle il appartient, botrytis, signifie « grappe de raisins » par analogie de forme entre les fleurons du chou-fleur et la grappe de raisin. (Source)

ingred BIG

Pour la base :

  • 300 g de florettes de chou fleur cru
  • 35-40 g de persil frais bio (c’est 3/4 d’un bouquet environ)
  • 70 g d’oignon rouge
  • 35-40 g de jus de citron
  • 1 à 2 càS d’huile de sésame bio extraite à froid
  • 2 càS de câpres
  • 2 pincées de sel marin non raffiné
  • Poivre au moulin
  • Quelques pincées de piment d’Espelette au goût

Pour la garniture :

  • des graines germées
  • des fines lamelles de radis 
  • des herbes fraiches (ici basilic bio)

Note : à vous de varier la garniture en fonction de vos envies et du marché de saison. En été, vous pouvez ajouter des dès de concombres, des tomates cerises, pourquoi pas quelques morceaux d’avocat (c’est un délice … !!!), etc. En ce moment, vous pouvez ajouter des carottes rapées, du radis noir, des dès de céleri, etc.

methode BIG

  1. Préparer la base. Pour cela, dans le bol du votre robot culinaire, mettre le chou fleur, l’oignon rouge, le citron, l’huile de sésame. Mixer jusqu’à obtention d’une texture proche de la semoule (le blender dans ce cas, fera plus une purée qu’une semoule, c’est pourquoi il vaut mieux utiliser un robot culinaire). Ajouter le rester des ingrédients et pulser pour incorporer les ingrédients. Ne pas trop mixer pour garder la texture d’une semoule. Goûter et ajuster l’assaisonnement.
  2. Mettre dans un bol et ajouter la garniture souhaitée : ici des graines germées (alfalfa et fénugrec), des fines lamelles de radis et du basilic frais.

Si vous testez cette recette, n’hésitez pas également à me faire part de votre avis en laissant un commentaire ici, sur la page Facebook ou sur Instagram. N’oubliez pas d’utiliser le hashtag #pimpmegreen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.