crackers crus

CRACKERS CRUS (déshydratés) // RAW CRACKERS (dehydrated)

Manger cru, c’est aussi se faire plaisir avec des textures nous rappelant le cuit.

Quoi de mieux de réaliser des pâtes à pizza, des pâtes à tarte, des crackers au déshydrateur pour retrouver ce croquant tant gourmand ?!

 

 Wraps, crackers, pizza, pâte à tarte sucrée ou salée, etc.

Mais avant de proposer la recette de crackers, quelques explications s’imposent !

Qu’est-ce que la déshydratation ?

Selon le Larousse, la déshydratation est une « méthode de conservation des denrées alimentaires consistant à ôter d’un produit tout ou partie de l’eau qu’il renferme. » Cette méthode est utilisée depuis toujours pour faire sécher les fruits à la lumière du soleil dans diverses parties du monde. Aujourd’hui, on utilise des appareils spécifiques appelés « déshydrateurs » (surprenant, hein ?! 😉 ) qui grâce à un moteur et une pale vont souffler de l’air chaud dans le compartiment de l’appareil et ainsi remplacer la chaleur du soleil.

A quelle température déshydrater les aliments ?

Afin de conserver les propriétés nutritionnelles et notamment les enzymes des aliments, il est recommandé de ne pas dépasser 42°C. L’intérêt de consommer des aliments crus réside dans leur extraordinaire richesse en enzymes, des protéines spécialisées indispensables à de nombreuses réactions chimiques au sein de notre organisme. Cuire au-delà de 42°C induit une perte d’enzymes. Ce manque d’enzymes dans notre alimentation moderne va souvent de pair avec de nombreuses pathologies modernes comme les allergies, les problèmes de peau, l’obésité, les maladies cardiovasculaires, etc. Il a également été montré que « La qualité et la longueur de notre vie sont directement proportionnelles à la quantité d’enzymes disponibles dans notre corps ».

A quoi me sert un déshydrateur et est-ce indispensable pour débuter dans l’alimentation vivante ?

Avoir un déshydrateur n’est pas essentiel, loin de là, mais si vous en avez les moyens, c’est intéressant pour perfectionner les plats et leur donner des textures plus proches du « cuit » : pancakes, crackers, crêpes, wraps, pâte à pizza, etc. La déshydratation est donc une technique particulièrement intéressante pour permettre la transition vers une alimentation plus vivante. Faire soi-même ses tomates séchées, fruits secs, etc. permet de bénéficier de leurs avantages nutritionnels hors saison (par exemple, des tomates séchées en hiver), et cela peut revenir au final moins cher et plus naturel en termes de composition et de procédés d’obtention que ceux achetés dans le commerce. Les produits déshydratés sont en revanche à consommer avec modération, en guise de petits plaisirs ponctuels, car l’organisme va devoir les réhydrater pour les digérer et donc devra aller puiser de l’eau dans ses réserves (c’est pour cela qu’il est recommandé de faire tremper les fruits secs avant de les consommer).

Comment choisir son déshydrateur ?

Les déshydrateurs ne sont en effet pas tous équivalents. C’est pourquoi dans les recettes, les temps de déshydratation sont donnés à titre indicatif.

Il existe 2 types de déshydrateurs :

  • ceux avec le moteur en dessous, qui coûtent généralement peu cher. Leur défaut est que la répartition de la chaleur n’est pas complètement homogène
  • ceux avec un moteur à l’arrière, perpendiculaire à tous les étages : la répartition de la chaleur se fait de manière homogène.

Pour en savoir plus sur les avantages des uns et des autres, je vous invite à relire le point 7 de cet article du blog sur les techniques de l’alimentation vivante.

RECETTE CRACKERS CRUS

  • Broyez 200 g de graines de lin blond. Versez-les dans un saladier. Ajoutez-y 60 g de graines de lin blond entières.
  • Dans un blender, mettez 1 ou 2 oignons, 25 g de tomates séchées, 1 gousse d’ail, 4 càS d’huile d’olive, 2 càS de vinaigre de cidre bio, 2 càS de tamari, des épices à volonté (piment doux, paprika, poivre, coriandre) et 650 g d’eau. Mixez.
  • Ajoutez la préparation obtenue aux graines de lin. Mélangez.
  • Étalez sur un plateau du déshydrateur équipé d’une feuille teflex (antiadhésive).
  • Déshydratez 14-18h à 42°C (en les retournant à la moitié du temps).
  • Conservez-les ensuite dans un contenant hermétique, dans un endroit sec.

Croquez les nature, ou servez-les garni d’une fine couche de moutarde, d’avocat mûr, d’herbes fraîches et de chou rouge lactofermenté 🙂

Bon appetit

Si vous testez cette recette, n’hésitez pas à me faire part de votre avis en laissant un commentaire ici, sur la page Facebook ou sur Instagram avec le hashtag #pimpmegreen ! 

 


anglais

Eating raw plant-based food is not boring, actually is totally far from boring. It’s flavorful, colorful, nutrient-dense, and we can create a wide range of different textures (that remind us cooked food or not).

What better way to make pizza, tart, crackers into our dehydrator to find this crispy texture so gourmet ?!

Before starting, let’s talk a bit more about dehydration.

What is dehydration?

According to Larousse, dehydration is a « method of preserving food products by removing from a product all or part of the water contained therein. » This method has always been used to dry fruit in sunlight in various parts of the world. Today, we use specific devices called « dehydrators » (surprising, huh?!;)) which thanks to a motor and a blade will blow hot air in the compartment of the device and thus replace the heat of the Sun.

At what temperature do you dehydrate food?

In order to maintain the nutritional properties and especially the food enzymes, it is recommended not to exceed 42 °C. The advantage of consuming raw foods lies in their extraordinary richness in enzymes, specialized proteins essential for many chemical reactions in our body. Cooking above 42 °C induces enzyme loss. This lack of enzymes in our modern diet often goes hand in hand with many modern conditions such as allergies, skin problems, obesity, cardiovascular diseases, etc. It has also been shown that « the quality and length of our lives are directly proportional to the amount of enzymes available in our body ».

Do I absolutly need a dehydrator?

Having a dehydrator is not essential, far from it, but if you have the means, it is interesting to perfect the dishes and give them textures closer to the « cooked »: pancakes, crackers, pancakes, wraps, dough pizza, etc. Dehydration is therefore a particularly interesting technique to allow the transition to a more lively diet. Make your own dried tomatoes, dried fruits, etc. allows for their off-season nutritional benefits (eg, winter-dried tomatoes), and may ultimately be cheaper and more natural in terms of composition and process than those purchased commercially. On the other hand, dehydrated products are to be consumed in moderation, as small punctual pleasures, because the organism will have to rehydrate them to digest them and therefore will have to draw water from its reserves (that is why it it is recommended to soak the dried fruit before eating).

How to choose your dehydrator?

Not all dehydrators are equivalent. This is why in recipes, dehydration times are given as an indication.

There are 2 types of dehydrators:

  • those with the engine below, which usually cost little. Their fault is that the heat distribution is not completely homogeneous
  • those with a motor at the rear, perpendicular to all floors: the distribution of heat is homogeneous.

Here is now the recipe you are waiting for!

RAW PLANT-BASED CRACKERS

  • Grind 200 g of blond flax seeds. Pour them in a bowl.
  • Add 60 g of whole blond flaxseed.
  • In a blender, put 1 or 2 onions, 25 g of sun-dried tomatoes, 1 clove of garlic, 4 tablespoons of olive oil, 2 tablespoons of organic cider vinegar, 2 tablespoons of tamari, allspice (chilli pepper) sweet, paprika, pepper, coriander) and 650 g of water. Mix.
  • Add the preparation to the flaxseed. Mix.
  • Spread on a tray of dehydrator equipped with teflex sheet (nonstick).
  • Dehydrate 14-18h at 42 ° C (turning them half way back).
  • Keep them in an airtight container in a dry place.

Enjoy the crackers alone, or serve them garnished with a thin layer of mustard, ripe avocado, fresh herbs and lactofermented red cabbage 🙂

Bon appetit

I would love to hear from you if you try the recipe, so feel free to leave a comment below, on Facebook or Instagram. And don’t forget to use the hashtag #pimpmegreen!

signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.