Comment ajoutez 10 ans (ou plus) à votre vie ?

Le début d’année 2020 signifie la prise de bonnes résolutions pour la plupart d’entre nous, qui seront plus ou moins tenues sur le long terme ! Si vous avez déjà pris l’avion, vous devez savoir que l’on met le masque à oxygène sur soi en premier avant de le mettre sur le nez de ses enfants, parents, amis ou de toute autre personne. Logique : si on ne respire pas, on ne peut aider les autres. Et bien c’est le même principe pour votre santé ! Si êtes fatigué ou malade, comment voulez-vous aider votre entourage à être en santé ? Alors que diriez-vous d’embarquer pour 2020 et la pleine santé ?

En chaque début d’année, de nombreux magazines de beauté ou de santé y vont de leurs astuces détox pour la période d’après-fêtes. Mais il y a parfois des informations contradictoires. Il n’est pas étonnant que la majorité des personnes soient perdues ! Comment dénouer le bon, du moins bon ?

Un récente étude[1], publiée en 2018, a examiné 34 ans de données et lister les 5 habitudes saines à avoir pour limiter les risques de vieillissement et mort prématurée de toutes causes, y compris le cancer et les maladies cardiovasculaires. Ainsi, les personnes de l’étude qui appliquaient ces 5 facteurs avaient un risque global de mortalité réduit de 74%. Dingue, n’est-ce pas ?

Pour les femmes, cela se traduit par une augmentation de l’espérance de vie d’environ 14 ans et pour les hommes, de 12 ans. Mais alors quels sont ces 5 facteurs si magiques ?

1 – Mangez sainement

Il existe depuis longtemps un lien entre une alimentation saine, vivante, variée et essentiellement végétale (riche en fruits et légumes, et pauvre en aliments transformés, raffinés, dévitalisés) et une espérance de vie accrue. Les zones bleues, ces zones du monde où il y a le plus de centenaires, le montrent bien. Par exemple, sur l’île d’Okinawa, les Japonais vivent régulièrement jusqu’à 100 ans.

Comme une voiture qui a besoin d’un bon carburant, et d’une batterie fonctionnelle qui se recharge régulièrement, notre corps a besoin du bon carburant alimentaire (vitamines, minéraux, oligo-éléments, glucides, lipides, protides) et d’une énergie vitale qui se recharge en mangeant vivant. Mettriez-vous du gazole dans une voiture qui demande du sans plomb 95 ? Et bien non, car la voiture vous lâcherez rapidement ! Notre corps a une plus grande capacité d’adaptation, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne lâchera pas un jour ou l’autre ! Notre corps a besoin de nutriments de bonne qualité issus du vivant et du végétal. Manger doit rester un plaisir, mais doit se faire dans le respect du corps et de ses besoins.

Aujourd’hui, notre population est suralimentée mais complétement sous-nourrie, avec une épidémie grandissante de surpoids et d’obésité, notamment chez les bébés et jeunes enfants. Nous sommes une population malade, et ce n’est pas cet héritage que nous voulons laisser à nos enfants ! Apprenons-leur dès à présent à s’alimenter correctement.

Pour en savoir plus sur la mise en pratique de l’alimentation vivante au quotidien, lire mon livre : « Ma bible de la naturopathie, spéciale alimentation végétale crue ».

2 – Fuyez la cigarette

À ce stade, nous savons tous que le tabagisme est terrible pour notre santé. C’est la principale cause de maladies et de décès évitables dans le monde. D’après les experts, le tabagisme serait responsable de 73 000 à 75 000 décès par an, en passant par les maladies pulmonaires, cardiaques mais aussi certains types de cancer et de diabète. Arrêter de fumer est essentiel pour votre santé. C’est un produit toxique pour l’organisme. En naturopathie, les personnes qui fument sont souvent des personnes qui cherchent à se calmer, à s’apaiser. Il pourrait être intéressant de trouver d’autres activités permettant d’avoir au même objectif, dans le respect du corps : la cohérence cardiaque, la respiration ou la méditation de pleine conscience, le yoga, le tai chi, une activité manuelle de votre choix, une balade en pleine nature, ou alors une goutte d’huile essentielle calmante à laper !

Parmi les façons d’ajouter des années à votre vie, ne pas fumer est le facteur qui a eu l’effet le plus puissant sur l’espérance de vie. Si vous êtes fumeur, consulter un naturopathe et un sophrologue pour vous aider, manger vivant et lisez le livre « La méthode simple pour en finir avec la cigarette » de Allen Carr.

3. Limitez au maximum l’alcool

Ce point fait le lien avec le point n°1 sur l’alimentation c’est certain. Mais aussi avec le dernier point sur la cigarette, puisqu’on allie souvent les deux. N’avez-vous jamais entendu certaines de vos connaissances vous dire « je ne fume qu’en soirée, quand je prends un verre ». L’alcool impacte directement votre foie. Mais saviez-vous que votre foie est l’usine centrale de notre organisme, un organe absolument vital ?

Le foie, organe le plus volumineux de notre corps, remplit trois fonctions vitales indispensables à notre organisme : la détoxification, la synthèse et le stockage.

  • La détoxification : il filtre et élimine de nombreuses toxines, qui peuvent provenir des déchets produits par notre organisme, comme l’ammoniac, ou de ceux que nous ingérons, comme l’alcool.
  • La synthèse : il assure le métabolisme des glucides, lipides et des protéines tout en sécrétant de la bile, élément essentiel à notre digestion.
  • Le stockage : il constitue un réservoir de vitamines (A, D, E, K) et de glycogène (glucides de réserve). Autrement dit, il stocke l’énergie sous forme de sucre, qu’il met à disposition de notre organisme. Un organisme en santé ne devrait pas tomber en hypoglycémie en sautant un repas !

Et si on économisait un peu notre foie ?

4. Pratiquez une activité physique régulièrement

L’OMS préconise 30 minutes par jour d’exercice modéré à vigoureux pour lutter contre la sédentarité. Cette pratique quotidienne est indispensable à la bonne santé.  Elle a un double rôle et agit :

  • mécaniquement sur la digestion en induisant un massage des viscères ;
  • énergétiquement sur l’émotionnel et le système nerveux.

Le mouvement c’est la vie. Sans mouvement, le métabolisme et les éliminations se ralentissent, contribuant à l’encrassement de l’organisme, contribuant à encore diminuer les éliminations.

Il ne s’agit donc pas seulement de maintenir un poids santé ou de se sentir bien, mais de réduire le risque de mortalité précoce dû à un mode de vie moderne délétère. L’exercice physique modéré réduirait le risque de 13 types différents de cancer et de maladies chroniques … C’est simple, facile et accessible à tous alors pourquoi s’en priver ?

La marche reste la base. Si vous souhaitez minimiser le temps que vous passez à faire de l’exercice tout en maximisant ses avantages, des entraînements comme HIIT et Tabata sont de bonnes options. Couplez ces exercices cardio avec des exercices de renforcement musculaire avec le poids de corps, des postures de gainage et des postures de yoga pour travailler la souplesse. Un muscle de qualité est un muscle qui travaille et qui est souple.

5. Maintenez un poids corporel sain

Le maintien d’un poids santé est l’une des façons d’ajouter des années à votre vie. Comme on l’a dit précédemment, le surpoids ou l’obésité augmente le risque de maladies, de certains types de cancer et plus encore. L’auteur de l’étude que nous citions au début, l’a en effet constaté en examinant l’indice de masse corporelle (IMC) des gens. Ceux dont l’IMC se situait entre 18,5 et 24,9 avaient un risque plus faible de décès précoce. L’IMC est bien sûr à prendre avec des pincettes, et à combiner à d’autres facteurs, car il ne tient pas compte d’éléments comme la masse musculaire et la graisse viscérale. Cette dernière est à surveiller car elle est liée aux maladies métaboliques, comme l’hypertension artérielle et le cholestérol LDL.

Personnellement, j’ajouterai un 6e facteur à cette étude : la gestion du stress et des émotions qui me semble indispensable pour éviter tout vieillissement prématuré. Pratiquez la cohérence cardiaque, la pleine conscience au quotidien, le yoga ; et cultivez la gratitude, la pensée positive, l’amour, la bienveillance !

Votre santé n’attend pas !

Et si vous mettiez en place ces résolutions sur le mois de Janvier pour vous faire ce joli cadeau de début d’année ?

[1] « Impact of Healthy Lifestyle Factors on Life Expectancies in the US Population. » Li Y & Al. Circulation. 2018 Jul 24;138(4):345-355.

https://ahajournals.org/doi/full/10.1161/CIRCULATIONAHA.117.032047

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.